Aller au contenu
Accueil » Actualités » Audits et rénovation énergétiques : quelles sont les conséquences des modifications de l’aide MaPrimeRénov’?

Audits et rénovation énergétiques : quelles sont les conséquences des modifications de l’aide MaPrimeRénov’?

Depuis le 1er avril 2024, les règles de l’aide MaPrimeRénov’ ont changé. Voici les principaux changements.

Un délaissement des audits énergétiques incitatifs

Les audits «incitatifs» ne seront plus remboursés par MaPrimeRénov’ s’ils sont réalisés après cette date. Et ils ne seront plus valables non plus pour demander une aide à la rénovation globale ! Pour les propriétaires, il faudra donc être prudent, et choisir impérativement l’audit «obligatoire» pour être non seulement éligible aux aides à la rénovation globale, mais aussi pour pouvoir se faire rembourser partiellement l’audit. Toutefois, les propriétaires ayant réalisé un audit «incitatif» avant le 1er avril pourront encore s’en servir pour demander une aide à la rénovation globale MaPrimeRénov’. Et ces audits pourront toujours être remboursés, et cela jusqu’au 1er octobre 2024. À partir de cette date, seuls les audits «obligatoires» seront remboursés, et pourront permettre de décrocher l’aide à la rénovation globale. Les audits «incitatifs» seront définitivement écartés.

Réduction des aides pour l’installation de chaudières ou poêles à bois

Les aides pour l’installation de chaudières ou poêles à bois ont baissé de 30%. Par exemple, l’aide pour l’installation d’une chaudière à bois est désormais plafonnée à 7 000 €, au lieu de 10 000 € précédemment pour les ménages les plus modestes. L’aide pour l’installation de poêles à bois (granulés ou bûches) a également connu une réduction. Pour les ménages les plus modestes, l’aide est passée de 2 500 à 1 800 € tandis que pour les ménages modestes, le montant de l’aide est désormais de 1 500 €, contre 2 000 € auparavant.

Exclusion des travaux mono-gestes

Les petits travaux, comme le seul remplacement de fenêtres, ne sont désormais plus éligibles au dispositif d’aide MaPrimeRénov’. Ces travaux, qu’on appelle des « mono-gestes », sont considérés moins efficaces en termes de performance énergétique que des projets globaux.

Maintien de l’aide pour l’installation d’un système décarboné

Vous pouvez encore bénéficier d’une aide financière pour le seul changement de votre solution de chauffage lorsque vous faites installer un système décarboné (pompe à chaleur / pompe géothermique, par exemple).

Ces modifications visent à mieux aligner l’aide gouvernementale avec les objectifs actuels de rénovation énergétique en France.